SUR RENDEZ-VOUS 581-985-0248
EMAIL: infosoins2021@gmail.com
icon_Depistage-Itss

Syphilis

La Syphilis

La syphilis est une infection causée par la bactérie Treponema pallidum. Une personne peut contracter la syphilis plus d’une fois dans sa vie. C’est une infection bactérienne transmise lors d’une pénétration orale, anale ou vaginale ou par contact (peau à peau) avec une lésion.

Les cas de syphilis étaient rares au Canada, mais les taux continuent d’augmenter depuis 2001, lorsque des éclosions sont survenues dans les centres urbains à l’échelle nationale. Le nombre de cas est en hausse, ce qui indique que les personnes ne se protègent pas de façon systématique au moment de relations sexuelles. La syphilis touche plus les hommes au Canada, plus particulièrement ceux âgés de plus de 30 ans.

En 2011, au Québec, la population de 15 ans et plus affiche un taux d’incidence de syphilis infectieuse de 8 cas pour 100 000 personnes. Ce taux est plus élevé dans les groupes d’âge de 20 à 44 ans, variant entre 14,4 et 17,3 cas pour 100 000 personnes.

Symptômes de la Syphilis

Fréquemment les gens n’associent pas leurs symptômes à cette maladie souvent par manque de connaissances. Une personne peut donc être infectée par la syphilis sans le savoir car elles n’ont pas de symptôme. Si elle n’est pas traitée, la syphilis peut évoluer en 4 stades soit le stade primaire, secondaire, de latence ou tertiaire. Les symptômes varient selon le stade de l’infection.

Stade primaire : le seul symptôme est la présence d’un ou de plusieurs ulcères, appelés « chancres ». Les chancres peuvent apparaître aux organes génitaux (pénis, scrotum, vulve, vagin), au niveau de l’anus, à la bouche ou à la gorge. Ces chancres passent souvent inaperçus. Ils ne sont pas douloureux et peuvent apparaître jusqu’à 3 mois après la transmission de la bactérie. Ils disparaissent sans traitement au bout de 3 à 6 semaines. Toutefois, la bactérie demeure présente dans le sang. L’infection peut continuer à être transmise et entraîner des complications.

Stade secondaire : Les symptômes du stade secondaire apparaissent jusqu’à 6 mois après la transmission de la bactérie. Ils peuvent prendre les formes suivantes : symptômes semblables à ceux de la grippe, fièvre, maux de tête, fatigue, douleurs musculaires, enflure des ganglions à différents endroits du corps, rougeurs sur la paume des mains, sur la plante des pieds et ailleurs sur le corps. Ces symptômes disparaissent eux aussi sans traitement, après plusieurs semaines. Toutefois, la bactérie demeure présente dans le corps de la personne. L’infection peut continuer à être transmise et entraîner des complications.

Stade de latence : À ce stade, la personne infectée n’a pas de symptômes. Toutefois, la syphilis demeure toujours présente dans son corps. Ce stade peut durer plusieurs années. Elle demeure contagieuse et peut transmettre la maladie à ses partenaires.

Stade tertiaire : À ce stade, la syphilis n’est plus contagieuse, mais la personne infectée peut développer de graves problèmes de santé, tels que des dommages au cœur, au cerveau, aux os et au foie. Ces problèmes peuvent apparaître de 5 à 30 ans après la transmission de la bactérie.

Dépistage de la Syphilis

Le dépistage se fait par une prise de sang.

Traitement de la Syphilis

La syphilis se traite à l’aide d’antibiotiques. Lorsque l’infection est au stade primaire ou secondaire, le traitement la guérit complètement. Toutefois, les dommages causés par la syphilis au stade tertiaire peuvent être permanents. Les personnes infectées doivent donc se faire traiter le plus rapidement possible pour éviter les complications.

Le traitement prend un certain temps à agir pour guérir l’infection. Pendant ce temps, la personne demeure contagieuse. Pour ne pas transmettre la syphilis ou l’attraper de nouveau, la personne infectée et ses partenaires doivent donc éviter d’avoir des relations sexuelles tant qu’ils ne sont pas guéris. Avant d’avoir des relations sexuelles, la personne infectée et ses partenaires doivent donc attendre jusqu’à la fin de leur traitement, s’ils doivent prendre des comprimés pendant plusieurs jours ou 7 jours après leur traitement, s’ils ont un traitement à dose unique sous forme d’injection.

La syphilis augmente aussi le risque d’attraper ou de transmettre le VIH.

Complications de la Syphilis

Si elle n’est pas traitée, la syphilis peut durer des années. Même chez une personne qui n’a pas de symptômes, elle peut entraîner des dommages importants au cœur, au cerveau, aux os et au foie. Une femme enceinte qui a la syphilis risque d’accoucher prématurément ou d’accoucher d’un enfant mort-né. Les nouveau-nés infectés peuvent présenter des complications graves, comme : l’anémie, des anomalies du foie de la rate ou des os, un retard de développement.

Prévention de la Syphilis

Il n’existe aucun vaccin contre la syphilis. La meilleure prévention consiste donc à limiter la circulation et la transmission de la bactérie. Le condom, le préservatif féminin et la digue dentaire sont les meilleures protections contre la syphilis lorsqu’ils sont utilisés et changés à chaque pénétration orale, vaginale, anale entre chaque partenaire. Lors de l’utilisation de matériel de préparation, d’inhalation ou d’injection pour consommer des drogues, il est important d’utiliser du matériel stérile.

Vaccination

Aucun vaccin ne protège contre la syphilis.