SUR RENDEZ-VOUS 581-985-0248
EMAIL: infosoins2021@gmail.com
icon_vaccination-anti-grippale

Méningite

Qu'est-ce que le méningocoque de groupe B ?

Le méningocoque de groupe B est une bactérie (streptococcus agalactiae). On peut contracter le méningocoque en entrant en contact avec les sécrétions du nez ou de la gorge d’une personne infectée même si cette personne n’a pas de symptômes de la maladie. La transmission nécessite un contact étroit et intime entre les individus.
Il existe plusieurs sérogroupes de méningocoque. Au Québec, le vaccin contre le sérogroupe C a été ajouté au calendrier régulier de vaccination en 2002, ce qui a pratiquement permis l’élimination des cas d’infection par ce type de bactérie. Maintenant, la grande majorité des méningocoques qui circulent sont de groupe B.
L’infection à méningocoque de sérogroupe B est grave. Environ 1 personne atteinte de la maladie sur 15 en meurt, et environ 1 personne qui survit à la maladie sur 3 en garde des séquelles graves : surdité, retard mental ou amputation.

Le méningocoque de groupe B

Les streptocoques du groupe B (SGB) colonisent plusieurs systèmes (digestif, intestinal et génital). La plupart des infections (SGB) surviennent chez les nourrissons de moins de 3 mois. La fréquence est d’environ 1 cas sur 1000 naissances. Chez une mère porteuse de la bactérie, il y a 1 chance sur 2 que son bébé soit infecté intra-utérin ou à la naissance. Le méningocoque peut causer des infections graves comme : la méningite (infection du cerveau) et la méningococcémie (infection du sang).

Symptômes du méningocoque de groupe B

La méningite se manifeste habituellement par une forte fièvre, un mal de tête important, une raideur au cou, des nausées et des vomissements. Par ailleurs, lorsqu’il y a infection du sang, on peut aussi observer sur la peau des rougeurs ou de petites hémorragies (des bleus) de la taille d’une tête d’épingle. Généralement, la personne voit son état se détériorer rapidement; elle peut devenir confuse et avoir envie de dormir (être somnolente).

Traitements du méningocoque de type B

L’infection à méningocoque peut être traitée par des antibiotiques. Par contre, certaines personnes atteintes de la maladie en meurent malgré la prise en charge aux soins intensifs et l’administration d’antibiotiques.

Prévention contre le méningocoque de type B

On peut réduire le risque d’attraper le méningocoque en adoptant des mesures d’hygiène de base, comme se laver les mains souvent, éviter le partage d’objets qui ont été en contact avec de la salive (aliments, boissons, cigarettes, jouets, etc.). Cependant, la vaccination demeure le meilleur moyen de protection.

Vaccination contre le méningocoque de type B

Le vaccin contre la méningite de type B est le Bexsero. Après une 4ème dose administrée à l’âge de 12 mois, 100% des enfants sont protégés contre les 4 antigènes. Le nombre de doses nécessaires varie selon l’âge.